L’interview vérité de Nathalie Matiz (Quattro Creative) face aux critiques sur l’identité de la Police

Publié le 26/10/2017

Au lendemain du lancement de la nouvelle identité visuelle de la Police Grand-Ducale, nombreux sont les commentaires et les critiques. C’est dans ce contexte qu’adada a rencontré Nathalie Matiz, Creative Partner chez Quattro, l’agence retenue pour travailler sur ce projet :

Nathalie Matiz, ma première question est d’ordre financière. Le grand public qui ne connaît pas notre métier s’offusque qu’on puisse payer un « logo » 825.000 euros. Pouvez-vous préciser ce qui revient à votre agence et ce qui revient aux différentes entreprises de production engagées dans le déploiement de cette identité?

Je pense que si un logo pouvait vraiment coûter 825.000 euros, on aurait déjà arrêté de travailler et probablement, on serait en train de déguster des cocktails sur une île paradisiaque. Blagues à part, il est vrai qu’il est difficile d’expliquer cet investissement sans rentrer dans les détails. Il est très important de clarifier que ce budget sera le montant maximum que la Police investira pour la réalisation du projet dans sa totalité. En fait, le studio Quattro est responsable de la réalisation de la conception et des designs, de leur adaptation à tout type de supports, ainsi que de la gestion du projet et de la communication avec tous les interlocuteurs.

« Tout ceci sera aussi accompagné par une grande campagne médiatique qui, comme vous le savez bien, est une action qui requiert un investissement important. »

La partie la plus coûteuse est évidemment l’implémentation de la nouvelle identité visuelle sur ces différents supports. Pour vous donner un exemple, plus ou moins 300 véhicules seront adaptés avec la nouvelle identité d’ici mars 2018. Avec le nouveau design, nous avons une surface réfléchissante largement supérieure à celle des véhicules actuels, ce qui implique plus de visibilité et plus de sécurité. Il faudra retirer le lettrage actuel, vérifier l’état de chaque carrosserie et poser le nouveau vinyle dessus. Et ceci n’est qu’une partie du travail, il faut aussi considérer la réalisation des effets métalliques, comme par exemple les emblèmes qui seront apposés sur tous les képis ou les ceinturons de gala. Il y a beaucoup de travail en coulisses de la part de spécialistes dans les différents domaines. Tout ceci sera aussi accompagné par une grande campagne médiatique qui, comme vous le savez bien, est une action qui requiert un investissement important.

C’était prévisible, depuis qu’elle a été dévoilée, la nouvelle identité a beaucoup de détracteurs. Votre travail est très commenté sur les réseaux, et souvent critiqué. Comment gérez-vous cette exposition soudaine?

Ce projet nous a effectivement donné de la visibilité, d’ailleurs c’était le moment qu’on attendait, pour pouvoir enfin exposer notre studio. Vu l’impact de ce projet au niveau public, on était préparé aux critiques. Les goûts et les couleurs ne se discutent clairement pas, quelqu’un a dit sur les réseaux sociaux que «nous ne pouvons pas plaire à tout le monde», le cas contraire, ce serait vraiment magique! L’important est que le public comprenne que la Police ne change pas uniquement d’identité visuelle, celle-ci est un élément d’appui pour montrer un procès de modernisation de l’institution et son adaptation aux nouveaux besoins des citoyens. Nous avons aussi reçu beaucoup de mauvais «rating» sur notre page Facebook, cela fait parti du jeu et de notre métier, nous les acceptons avec beaucoup d’humour. En deux jours, notre page a reçu 11.500% de visites en plus, c’est extraordinaire!

« Nous avons aussi reçu beaucoup de mauvais «rating» sur notre page Facebook, cela fait parti du jeu et de notre métier, nous les acceptons avec beaucoup d’humour. En deux jours, notre page a reçu 11.500% de visites en plus, c’est extraordinaire! »

Le résultat final est-il celui que Quattro a proposé lors de l’appel d’offre, ou a-t-il évolué – comme c’est souvent le cas – à la demande du client?

Le résultat final est bel et bien celui de l’appel d’offre, nous avons eu très peu d’allers-retours. Nous sommes très contents de la bonne collaboration et communication qu’il y a eu entre nous et toute l’équipe du Service Communication et Presse de la Police. Évidemment, il y a eu des adaptations d’ordre technique à faire. C’était un projet très enrichissant et espérons pouvoir encore collaborer avec la Police pour de futurs projets.

4 commentaires

  1. LuxAmor
    Le 27/10/2017 à 08:54 | Permalien

    Informations Quattro Creative :

    Nace : Design graphique et communication visuelle (74102)
    N° Registre du commerce : B201267
    N° TVA international : LU28058961
    Capital : 23 600 €
    Nombre d’employés : 4
    Date de fondation : 11/2015

    C’est à dire:

    Moins de 2 ans d’existence.

    Aucune référence similaire au niveau public ou privé.

    Un Portfolio quasi vide à voir sur le sur site internet : http://www.wearequattro.com/projects

    Aucun projet majeur, phare, reconnu réalisé

    Aucune récompense significative obtenue

    Le non respect du cahier des charges et des obligations à remplir pour le futur titulaire du marché tel qu’ établi par l’ordonnateur public.

    Aucun budget de ce montant acquis et/ou remporté depuis sa création.

    Conclusion: Les habitants, résidents, travailleurs, étudiants et retraités ne comprennent pas ?

    Ils ont bien raison, parce qu’à tout niveau c’est du vent….

    Wonderful Luxembourg again :)

    Vous voulez encore plus choquant comme histoire similaire?

    Celle concernant l’attribution d’une subvention d’ 1 million d’euros il y a peu par un ministère pour aider un entrepreneur à créer un site internet avec pour objectif d’aider le booking de « quelques » hôtels au Luxembourg. En bonus, la société va les aider à gérer leurs sites internet.

    Concernant la mise à jour ou la valorisation de produits et services sur des sites internet, a priori il y a des agences de communication et/ou digitales dont c’est le métier au quotidien et je crois pas qu’il en manque au Grand-Duché, ni des professionnels compétents…

    Deuxièmement, un site internet pour aider des hôtels à augmenter leur booking … hum …. ça ne s’appellerait pas Booking.com justement ? Et/ou des dizaines d’autres solutions existantes, éprouvées, reconnues…?

    Sinon en Belgique il y a des projets intéressants, réfléchis et justes au niveau public et privé :)

  2. FinaanZz
    Le 27/10/2017 à 12:34 | Permalien

    Pour la subvention d’1 million d’euros il faut savoir que la société Regiotels Sarls a été crée avec un capital de 100 € O_o ….

    Un gros investissement personnel de la part du fondateur donc, et une preuve évidente d’une saine gestion de ses revenus et épargne suite à ses années de travail… après avoir été en charge de la stratégie de dizaines d’établissements tel que rapporté par le Wort.lu dans on article a lire ici :

    https://www.wort.lu/fr/economie/tourisme-ne-l-appelez-pas-booking-lu-598ab10ca5e74263e13c5790

    Ci-dessous information publique par Editus:

    Regiotels SARLS
    101 Avenue du Dix Septembre L-2551 Luxembourg (Lëtzebuerg)
    N° Registre du commerce : B214515
    N° TVA international : TVA E.C.
    Capital : 100 €
    Date de fondation : 05/2017

    Pour 100€ l’Etat a donc DONNE 1 Million d’euros,…

    Belle garantie et contrepartie, prélude d’un fiasco à venir…. Sur un créneau hyper saturé tant pour les hôteliers que pour les clients et touristes……

  3. Rancune
    Le 27/10/2017 à 17:31 | Permalien

    LuxAmor, si vous avez un problème avec l’attribution du marché, portez plainte à la police! Et ne nous faites pas chier.

  4. Quattro Creative
    Le 03/11/2017 à 16:42 | Permalien

    LuxAmor, nous vous remercions de votre commentaire et de vos soucis de comment le marché de la Police a été attribué.

    Nous serions très heureux de vous accueillir à notre studio et aimerions non seulement vous présenter notre société, mais aussi vous apporter plus d’infos aux questions que vous voudriez nous poser.

    Nous vous invitons donc à nous contacter pour convenir la date de votre visite chez nous.

    Cordialement,

    L’équipe Quattro Creative

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>