Richard Karacian quitte Libération et prend la direction de Maison Moderne au Luxembourg

Publié le 4/09/2017 – par Jérôme Rudoni

Cette news a été rédigée dimanche soir, alors que sur TF1 se joue la rencontre France-Luxembourg (0-0 au coup de sifflet final, c’est historique pour le Luxembourg), et nul doute qu’elle va rapidement faire le tour du pays aujourd’hui (un embargo était fixé à la presse jusqu’à ce matin 6h00): Richard Karacian succède à Mike Koedinger à la tête de Maison Moderne.

Pour la centaine de collaborateurs de Maison Moderne, la rencontre Luxembourg-France a déjà eu lieu mercredi 30 août, quand l’entreprise a réuni ses équipes pour leur dévoiler, avant que l’annonce ne soit rendue officielle ce lundi, le nom et le visage de leur nouveau CEO arrivé de Paris. L’occasion pour Mike Koedinger, fondateur de ce qu’est devenu en 23 ans la première entreprise média indépendante du Luxembourg, d’introduire son remplaçant et de remercier ses collaborateurs et associés présents. Non sans émotion.

Qui est Richard Karacian?

Le nouveau CEO de Maison Moderne, qui prend ses fonctions ce lundi 4 septembre, est français, il a 48 ans, et n’est autre que l’ex-directeur général du quotidien français Libération. Après dix années passées dans les groupes Axel Springer (marmiton.org, auféminin.com…) et Altice Media (L’Express, Libération,…), il succède à Mike Koedinger pour poursuivre la croissance de l’entreprise luxembourgeoise.

«Cette nomination s’inscrit dans la logique du souhait que j’avais formulé en mars dernier de me retirer de ma fonction de CEO pour me consacrer à la présidence du conseil d’administration et au développement international de Maison Moderne

Mike Koedinger

Pour Richard Karacian, cette aventure débute en toute humilité dans un marché médiatique luxembourgeois qu’il découvre et au sein duquel il entend bien mettre à profit ses expériences:

«Deux éléments sont au cœur de ma démarche. Tout d’abord, j’accorde beaucoup d’importance au respect des collaborateurs ainsi qu’à leur développement. J’aime les gens, sinon je n’aurais pas travaillé aussi longtemps dans les RH. Ceci dit, on ne peut pas faire de business sans clients. C’est une évidence que l’on a parfois tendance à oublier au quotidien. C’est donc à l’entreprise, au fournisseur de contenus et de services que nous sommes, de trouver les bonnes marges et de veiller en permanence à la satisfaction du client.»

Passionné depuis toujours par l’univers des médias, Richard Karacian dispose d’une expérience dans le droit, les ressources humaines, la transformation digitale, l’entrepreneuriat et le management d’entreprise.

Crédit photo : © Eric Chenal / Maison Moderne

Richard Karacian, nouveau CEO (3e en partant de la gauche) et le conseil d’administration de Maison Moderne (d.g. à dr.) : Guido Kröger, Daniel Schneider, Etienne Velasti, Mike Koedinger, Francis Gasparotto et Jean-Claude Bintz.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>