L’imprimerie Schlimé change de ton avec Kosmo

Annonceur : Imprimerie Schlimé
Campagne : Monique
Agence : Kosmo
Publication : février 2011

Équipe créa
DC/DA : Stéphane Gény
CR : Karine Touati

Équipe stratégique
Account : Didier Houillon

Passage de témoin chez Schlimé avec, désormais, aux commandes du vaisseau,  Daniel Kohn et Tom Briesch. « Envie de changement, d’humour et de légèreté tout en disant qu’on est des gens sérieux qui aimons notre métier ». Voila le brief. La première tentation de l’agence a été de mettre des « gens », de l’humain, car les pubs « imprimerie » montrent souvent des papiers, des impressions techniques, du savoir-faire pur. On avait d’abord pensé à faire un shooting des « gens de Schlimé »….puis on a rencontré….Monique ! Ah Monique ! Le DA est tombé amoureux…trop belle, Monique, avec son petit air de « je ne vais pas te rater, toi », pas vulgaire, intemporelle. On a aimé le décalage, on a forcé le trait, on lui a inventé une vie, à Monique ! « Votre quotidien, notre satisfaction », un gimmick des accroches des années 80’, là aussi on s’est laissé tenter avec le clin d’œil au « vrai-faux job » de la dame…et voila !

  1. Franchement: Votre quotidien, notre satisfaction.
    C’est comme les doigts de la création de Michel-Ange, comme le couteau-Suisse, comme le « sans modération »: ça devrait être interdit.
    Je dis ça, je dis rien… c’est certainement une demande du client 😉

  2. Hello Mi(y)ster(e) 3000,

    Pour info, l’accroche c’est « Notre quotidien, votre satisfaction » et non « votre/notre »…et ça veut dire:
    « Nous, les Schlimé, on subit tous les jours le rouleau de notre chère Monique, on aime ça, et vous, les clients, vous êtes satisfaits du résultat »….vu comme ça, c’est plus marrant, non? Et puis….il est interdit d’interdire 😉

  3. …no problemo. J’avais compris 😉
    Bien le bonjour à Monique!

  4. @Troismille
    ….transmis ! c’est qu’elle est overbookée, la Monique ! Elle t’attend de pied ferme pour te passer un bon p’tit coup de rouleau sur les lombaires….tu vas voir, ça détend…. 😉

  5. Oups …
    Dommage pour les « Moniques » prenom désuet qui ne reflète pas le dynamisme
    C’est de la communication à trois sous , on ne ‘sait que trop que les salaries sont pressés , pourquoi pas un fouet la prochaine fois ?
    Campagne nulle …

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *