Claude Nesser quitte Binsfeld et revient sur 19 années de collaboration au sein de l’agence

Publié le 27/11/2011

Au lendemain de l’annonce de son départ, adada a souhaité interroger Claude Nesser qui, le 15 février prochain, tournera définitivement la page Binsfeld, après 19 ans de bons et loyaux services à la tête du département marketing et communication de l’agence.

Claude Nesser, le 15 février prochain, vous quitterez l’agence Binsfeld. Quelles sont les raisons de votre départ?

Ca faisait un moment que l’idée de me mettre à mon compte me trottait dans la tête, mais jusqu’il y a quelques mois, les conditions n’étaient pas idéalement remplies.
A la rentrée, la situation a évolué lorsque, lors d’une rencontre avec Frank Kaiser, nous avons décidé de faire renaître l’équipe qui pendant 15 ans avait très bien fonctionné. Début novembre, nous avons pris la décision de définitivement lancer la nouvelle structure à partir de février 2012.

Au-delà de votre fonction de Directeur chez Binsfeld, vous êtes également un associé de l’agence. Allez-vous garder des parts dans la société?

Ce serait une situation plutôt paradoxale de détenir toujours mes parts dans com’unity en pilotant parallèlement ma propre structure.

Pouvez-vous déjà nous en dire davantage sur votre future structure aux côtés de Frank Kaiser?

Nous communiquerons le moment venu, mais à l’heure actuelle je peux vous confirmer que ce sera une structure de petite taille qui collaborera avec les meilleurs acteurs dans les domaines respectifs, donc également avec binsfeld dans certains secteurs.

Votre départ est l’occasion de revenir sur vos 19 années de carrière au sein de l’agence. Quel est le meilleur souvenir professionnel que vous garderez de cette grande aventure?

Quand j’ai rejoint binsfeld en 1993 le souhait était de constamment développer la structure. Aujourd’hui, je quitte l’agence avec le sentiment de mission accomplie.

Enfin, parlons créa : quelle est la campagne dont vous resterez le plus fier?

Le lancement de Rosport Blue 1l PET était un succès sur toute la ligne. A part tous les awards qui ont été décernés à la campagne, le design du produit et de l’emballage ont contribué à ce que ce produit soit leader en sa catégorie en terme d’unités de vente. Ceci me fait particulièrement plaisir vu que la communication n’est pas une fin en soi et les résultats m’importent plus que des awards créatifs.

4 commentaires

  1. Feutre
    Le 01/12/2011 à 12:39 | Permalien

    Qui osera faire un commentaire ?

  2. Bizness
    Le 02/12/2011 à 07:12 | Permalien

    C’est bien ça va remuer un peu les choses sur le marché! Vivement février qu’on sache quels budgets vont les suivre. En tout cas j’imagine que ça peut faire un peu mal a binsfeld, non?
    @feutre: t’as vu j’ai osé un commentaire ;-)

  3. Feutre
    Le 02/12/2011 à 13:53 | Permalien

    Ouvrons le débat. Faire suivre un (ou des) budget(s), est-ce du vol ?

  4. Bizness
    Le 04/12/2011 à 11:56 | Permalien

    Disons que personne peut empêcher un client d’aller voir ailleurs… Et au Luxembourg notamment, les annonceurs ne sont pas spécialement réputés pour être super fidèles. Donc vol ou pas vol, j’en sais rien, mais en tout cas c’est le jeu, et je crois qu’il faut l’accepter.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>