[Audiences] Année record pour Femmes et Bold Magazine

Publié le 20/09/2019

Alors que les voyants étaient déjà au vert pour Alinea Communication – la société éditrice de Femmes et Bold Magazine – après les résultats de la première étude TNS Ilres publiée cette année, la seconde ne fait que confirmer la tendance.

Avec une augmentation record de 30% sur une année, Femmes Magazine affirme très nettement son statut de numéro 1 de la presse féminine au Grand-Duché, tandis que Bold continue d’affirmer sa place de leader sur le marché des magazines lifestyle, avec une augmentation de 12% sur la même période. Une hausse historique pour les deux titres, qui ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin.

Avec une augmentation record de 30% sur une année, Femmes Magazine affirme très nettement son statut de numéro 1 de la presse féminine au Grand-Duché.

Avec plus de 86.900 lecteurs par édition, le leader de la presse féminine grand-ducale enregistre une hausse record de son lectorat. Des chiffres qui lui permettent de toucher désormais 20% des femmes résidentes au Luxembourg. Évidemment, la cible est majoritairement composée de femmes (82%), mais on peut malgré tout noter que 18% des lecteurs du magazines sont des hommes. Parmi les femmes évoquées précédemment, l’étude met en avant que 86% d’entre elles sont prescriptrices, notamment au niveau des achats, et que 66% sont dirigeantes, cadres d’entreprise ou salariées qualifiées dotées de hauts revenus. Enfin, 61% de ce lectorat est âgé entre 25 et 40 ans.

De son côté, Bold Magazine continue sa progression avec des chiffres publiés en 2019 qui attestent que le magazine continue de s’affirmer comme le titre lifestyle de référence au Grand-Duché. Avec une hausse de 12% sur une année, Bold Magazine compte désormais 24.400 lecteurs résidents et autant de frontaliers francophones, ce qui porte le nombre total de lecteurs à 48.800. En effet, si Bold poursuit son ancrage sur le territoire grand-ducal avec 41% de lecteurs de nationalité luxembourgeoise, le titre continue également son développement dans la Grande Région avec quasiment 25 000 frontaliers travaillant au Luxembourg qui lisent le magazine. L’étude souligne également que 41% des lecteurs ont entre 20 et 34 ans et que 30% ont entre 35 et 49 ans. Enfin 72% d’entre eux sont prescripteurs.


Tous les chiffres relatifs au Grand-Duché sont issus de l’étude TNS Ilres II 2019 et mis en comparaison avec l’étude TNS Ilres II de 2018. Les chiffres relatifs aux frontaliers sont issus d’une étude commanditée en interne.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>