Le Casino Luxembourg présente sa nouvelle identité graphique signée Bunker Palace

Publié le 11/09/2019

Ce mercredi, le Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain a dévoilé sa nouvelle identité visuelle. Le premier rebranding de son histoire, qui intervient 23 ans après son ouverture.

Institution-phare de l’art contemporain au Luxembourg et à l’international, le Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain se consacre exclusivement à la création contemporaine. Résolument centré sur la production artistique et non sur la collection et la conservation, le centre d’art met l’accent sur l’expérimentation et la prise de risque inhérente à toute démarche créative.

Confiée au studio de création Bunker Palace, la nouvelle identité est « la culmination d’interrogations qui ont touché à l’ADN même du lieu depuis sa rénovation en 2016. On aura commencé par abattre des murs à l’intérieur, dans un souci d’ouvrir l’espace. Une invitation aussi bien «au» que «dans» le Forum, pas seulement pour y voir des expositions, mais aussi pour en discuter, contribuer et interroger de manière permanente l’art au XXIe siècle. On perd les cases, le cadre s’élargit, les possibilités d’interaction se multiplient. Un nouveau logo qui s’impose presque comme une évidence. »

« Bunker Palace est reconnu pour son ouverture d’esprit, son implication, ses solutions et sa créativité. Depuis 2006, le studio concrétise les défis les plus singuliers, étant engagé dans une quête à la fois esthétique et pratique. Nous avons été convaincus par sa proposition épurée et subtile qui permet une offre foisonnante de déclinaisons qui collent de près à la nature de nos différents projets. » précise Nadine Clemens, responsable Communication et Presse de l’institution.

Parmi les premières adaptations de la nouvelle identité, on retrouve les supports de communication liés à la prochaine exposition, If Then Else du collectif belge LAb[au] (28.09 – 05.01.20). Les trois membres du collectif, Manuel Abendroth, Jérôme Decock et Els Vermang, se sont tout de suite pris au jeu en s’appropriant les déclinaisons qu’offrait la charte graphique. En résulte une affiche audacieuse, aux codes brutalistes, qui illustre parfaitement la démarche de LAb[au], qui est de concilier art, architecture, langage et signes.

« Nous avons proposé un logotype organique pouvant exprimer différentes sensibilités artistiques. Il se dégage une émotion graphique donnant vie à la singularité des individus, des œuvres, des créations et des thématiques dans un jeu d’expression symbolisé par le cadre. »

Thomas Tomschak, cofondateur de Bunker Palace

Les deux éléments forts et sources d’émotions de cette nouvelle identité visuelle sont l’identification de la couleur dominante en fonction de l’œuvre, et la démultiplication des formes et des cadres à l’origine d’une vibration graphique plus ou moins intense et organisé.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>