Luxembourg Ad’Report 2017: stabilité des investissements publicitaires avec 155,5 millions d’euros

Publié le 26/04/2018

Espace Pub et Nielsen ont dévoilé les résultats de l’étude Luxembourg Ad’report 2017. D’un point de vue résultats, les investissements publicitaires bruts au Grand-Duché de Luxembourg se sont élevés en 2017 à 155,5 millions euros, ce qui constitue, à périmètre égal, une progression de 0,21% ou 0,3 millions euros par rapport à 2016 (155,2 millions). Ces chiffres prennent en considération tous les investissements publicitaires au Luxembourg – commerciaux et non commerciaux – et couvrent les types de médias suivants: quotidiens, hebdomadaires, périodiques, radios, TV, Internet, affichage, cinémas et folders.

En réduisant le périmètre aux communications dites commerciales (c’est-à-dire en ne tenant pas compte des offres d’emplois, des communications publiques, financières et juridiques, ainsi que des autres petites annonces et faire-part divers), le total se chiffre à 137,2 millions euros (+0,2%).

Les investissements par média:

- La Presse Quotidienne se taille toujours la plus grosse part du gâteau (43,4%), mais note une légère tendance à la baisse.

- La radio concentre 16,75% des investissements pub, et perd 0,5% par rapport à 2016.

- Avec 9,06% des investissements pubclitaires captés, la TV fait un bon de 7,6% en un an. C’est le 3e média qui compose le podium.

- La meilleure progression, c’est sur Internet qu’on la trouve. Avec 13,223 millions d’euros captés, Internet voit ses parts de marché passer de 7,6% à 8,5% et peut se targuer d’une progression de 11,58% de ses recettes publicitaires.

- À l’inverse, les hebdomadaires souffrent d’investissements en net recul: -11,86% par rapport à 2016. Près d’1,2 millions d’euros en moins dans leur caisse. Les investissements 2017 représentent 5,5% du total (contre 6,3% en 2016).

- L’autre perdant est le cinéma. S’il dépasse encore la barre de 1,5% des parts du marché publicitaire au Luxembourg, ses recettes ont chuté de 6,6% en un an.

- L’affichage voit ses recettes augmenter de 3,2% et dépasse les 8,5 millions d’euros investis en 2017 (5,52% des parts de marché).

- Enfin, la presse périodique est en forme. Elle représente 4,6% des parts de marché, soit 7,182 millions d’euros captés (progression de 5,96%).

Les investissements par secteur:

Si les secteurs Énergie (-20,4%), les Services Bancaires et Financiers (-17,8%), les secteur Santé-beauté-hygiène (-16,9%), et ceux de l’alimentation (-16,7%) et des boissons (-11,6%) ont largement diminué leurs investissements en 2017, les médias ont encore pu compter sur le groupement Culture/Tourisme/Loisirs/Sports (+8%), la grande distribution (+3,5%) et les transports (stable) qui tiennent le haut du classement des investisseurs.

Téléchargez l’étude.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>