[MEDIA] Après L’Obs, Matthieu Croissandeau prend la direction éditoriale de Maison Moderne au Luxembourg

Publié le 08/05/2018

Maison Moderne vient d’annoncer l’arrivée de Matthieu Croissandeau en tant que directeur éditorial.

À 46 ans, l’ancien directeur de la rédaction de L’Obs pilotera les projets de développement et de transformation des rédactions de Maison Moderne.

Dans une interview accordée à Paperjam, il précise: « Richard Karacian m’a demandé de diriger l’ensemble de l’offre éditoriale de l’entreprise. Je serai donc responsable des contenus. Je compte naturellement m’inscrire dans la continuité et l’histoire du groupe, mais en faisant évoluer chaque marque média, en étroite collaboration avec la vingtaine de collaborateurs du pôle édition de Maison Moderne. »

« Je compte naturellement m’inscrire dans la continuité et l’histoire du groupe, mais en faisant évoluer chaque marque média. »

Après l’arrivée de Richard Karacian (ex-directeur de Libération) en septembre 2017, c’est donc une autre personnalité des médias français qui débarque à Luxembourg chez Maison Moderne. Son parcours de journaliste l’a mené à travailler durant 15 ans au Nouvel Observateur. Un long chapitre qui lui permis de toucher aux exercices de l’enquête, du portrait, du grand reportage dans différentes matières en France et à l’étranger, avec un attrait particulier pour l’économie et la politique.

En 2011, il devient rédacteur en chef du quotidien Le Parisien puis revient en 2014 au Nouvel Observateur pour en diriger la rédaction. Il pilote alors « une refonte du titre, qui devient L’Obs, ainsi qu’une nouvelle formule récompensée en 2015 par le prix du magazine de l’année. Cette transformation de l’offre éditoriale (print et web) s’est doublée d’une adaptation du modèle économique qui a permis au titre de redevenir bénéficiaire l’an dernier, pour la première fois depuis 2004. »

Si son visage ne vous est pas inconnu, c’est que Mattheiu Croissandeau a également été chroniqueur ou co-intervieweur dans de nombreuses chaînes de télévision et stations de radio françaises, notamment lors de la dernière présidentielle.

En janvier 2018, plusieurs journaux indiquaient que la couverture polémique de L’Obs, titrée « Migrants, bienvenue dans le pays des Droits de l’Homme » et présentant le Président Macron derrière des barbelés – et qui avait même fait grincer les dents de Jean Daniel, le fondateur du titre – risquait de lui coûter sa place. Le journaliste historique de L’Obs est finalement remercié par les coactionnaires Xavier Niel et Matthieu Pigasse en février dernier, en faveur de Dominique Nora.


Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>