La campagne #culdebus de Supermiro que vous ne verrez jamais

Publié le 13/06/2018

C’est l’histoire de Supermiro qui rêvait de se payer un super cul-de-bus. Et parce qu’un vieux postulat disait que « le cul, ça fait vendre », l’équipe du site de bons plans s’est dit elle aussi qu’elle allait en profiter, en affichant des « fesses » sur un-cul-de-bus.

Et puis elle s’est ravisée. Finalement, elle décide de faire une version super plus soft (à moins que ce ne soit la régie publicitaire des bus qui le lui ait suggéré pour s’éviter les foudres de la Commission pour l’Ethique en Publicité).

Mais Supermiro s’est dit aussi que ce serait dommage de jeter sa première créa, et l’a donc envoyée à adada, histoire de la faire vivre un peu quand même et par la même occasion, vous demander votre avis. Fallait-il le faire? Ou au contraire la startup a-t-elle bien fait de se raviser? Supermiro se pose la question, et vous la pose à vous aussi sur les réseaux (utilisez le #culdebus si vous souhaitez prendre part au débat).

La campagne a été réalisée en interne par l’équipe de Supermiro, avec les illustrations d’ElFy Pins, sa créatrice.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>