Portrait: Mickaël Karinas, graphic & web designer au Luxembourg

Publié le 27/06/2018

adada tire le portrait de jeunes gens inspirants ayant choisi la communication comme métier et le Luxembourg comme lieu de travail. Après avoir inauguré cette rubrique avec la graphiste Céline Mazzilli, puis rencontré le Directeur Artistique Anthony Prévot et la PR and Communications Manager Camille Martins, adada vous invite à découvrir le parcours de Mickaël Karinas, dit Mike, graphic et web designer chez Takaneo Consulting.

Mike, tu viens d’où? Tu vis où?

Je suis originaire de la région du Hainaut, en Belgique et plus précisément de Saint-Ghislain, une petite ville à deux pas de Mons. En janvier 2018, j’emménageais avec ma copine dans le petit village de Hondelange à Messancy. Un bel endroit stratégique pour nous mais également reposant à la frontière du Grand-Duché du Luxembourg.

« À l’âge de 16 ans, je passais le plus clair de mon temps à dessiner. Je caricaturais mes profs et camarades de classe. »

Tu voulais faire quoi quand t’étais gosse ?

Comme la plupart des petits enfants, astronaute… Non, plus sérieusement, je m’imaginais marchand de glaces et artiste-peintre, je vous jure ! Tout petit, j’étais fasciné par mon parrain, Luc Herbint, qui tantôt était glacier saisonnier, tantôt artiste-peintre engagé et je pense que cela m’a beaucoup apporté dans mon éveil artistique. Éveil artistique que j’entretiens toujours grâce à lui.

À quel moment tu t’es dit que finalement, ce serait dans la com que tu allais t’épanouir ?

À l’âge de 16 ans, je passais le plus clair de mon temps à dessiner. Dans la salle de pause ou en plein cours, je caricaturais mes profs et camarades de classe ! J’étais un petit peu le « dessinateur » du groupe et à l’époque tout le monde parlait de mes dessins à la récré. Un jour, on m’a conseillé de m’orienter vers l’infographie. À l’époque, je ne savais absolument ce que cela voulait dire et encore moins où cela pouvait me mener. Très tôt, j’ai effectué les recherches nécessaires afin d’entamer des études artistiques et c’est comme ça que tout a commencé.

Du coup, tu as étudié quoi ? Et où ?

À 17 ans, j’entamais mon premier Bachelier en « Arts Appliqués et Infographie » à la Haute École Condorcet dont la section artistique était implantée… à Saint-Ghislain! Trois belles années qui m’ont orienté malgré moi vers le Prépresse et l’imprimerie en tant que telle. Une fois diplômé, je voulais plus que tout ouvrir mon studio graphique mais j’étais clairement trop jeune. J’ai donc décidé de me perfectionner en entamant un second Bachelier à l’école L.E.S.I.T.E. durant lequel j’ai eu la chance d’approcher le Web, la 3D et la 2D.

Ton premier stage ?

Mon premier stage en entreprise a été dans l’agence provinciale Hainaut Développement à Mons en Belgique. Pendant 4 mois, j’ai pu avoir une approche globale de l’Infographie et plus particulièrement du Prépresse puisque mon travail consistait à la mise en page et la réalisation graphique de divers supports de communication tels que des cartes de visite, des logos, des magazines ou encore des dépliants. Ce fut une riche expérience pour moi et je dirais même un tournant dans mon avenir puisqu’à l’époque, je faisais la connaissance des stagiaires du département Web et je me liais d’une forte amitié avec Jason, mon associé 5 ans plus tard.

« C’est en quatrième et dernière année que j’ai fait le grand saut: j’ai quitté l’école pour créer mon agence avec un très bon ami Développeur. »

Ton premier vrai job avec un vrai salaire ?

En novembre 2013, je décrochais mon premier job en tant que Chargé de Communication au Syndicat d’Initiative de la Ville de Saint-Ghislain pour une durée de 2 ans. A l’époque, je suivais les cours en soirée après ma journée de travail et cela me convenait très bien. Avec le temps, j’ai pu faire mes preuves au sein du bureau, en proposant bien plus que des compétences de Chargé de Communication. J’étais graphiste et je comptais bien apporter toute qualité aux tâches qui m’étaient allouées. Très vite, j’étais devenu web-designer, photographe et graphiste du Syndicat d’Initiative. En 2016, alors en quatrième et dernière année d’étude, j’ai fait le grand saut: j’ai quitté l’école pour créer mon agence Twocan: Start You Up avec mon ami webdesigner Jason Cardinal. Avec la création de mon entreprise, je m’investissais encore plus en conjuguant école, bureau et agence. Hyperactif, moi? Et après deux années d’activité, j’ai déménagé au Luxembourg et j’ai eu l’opportunité d’intégré Takaneo Consulting.

En un mot, ta vie chez Takaneo Consulting?

Fantastique! Je pense que travailler chez Takaneo Consulting était une évidence pour moi, un rêve d’enfant devenu enfin réalité. Étant le petit dernier, je n’aurais pas pu être mieux accueilli. Takaneo, c’est une équipe dynamique et créative qui ne se prend pas la tête. Je viens renforcer le service graphique de l’agence et développer le pôle web. Je m’épanouis tous les jours un peu plus.

Et demain ?

Takaneo Consulting, c’est tout à fait le type d’agence créative dans laquelle je me vois pour longtemps! Tous les jours un nouveau défi, et un intérêt certain pour le développement de l’entreprise et de ses services. Travailler dans un environnement aussi enthousiaste et prometteur, c’est la clé de l’épanouissement personnel.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>