[Médias] Le Luxemburger Wort fait évoluer sa formule

Publié le 15/03/2019

Avec l’édition imprimée du vendredi 8 mars dernier, tirée exceptionnellement à 300.000 exemplaires et distribuée gratuitement dans toutes les boîtes aux lettres du pays, s’est écrit un nouveau chapitre de l’histoire du Luxemburger Wort. Une refonte du journal qui s’est largement appuyée sur l’avis de ses lecteurs.

La veille, en présence de nombreux annonceurs et agences du pays, a eu lieu la présentation officielle de la nouvelle maquette du Wort au cœur de l’imprimerie du Groupe. Les interventions de Paul Peckels, directeur général, Roland Arens, rédacteur en chef, Eberhard Wolf, Art Director et de Robert Hever, directeur de Regie.lu, se sont succédées.

En plus de 170 ans d’existence, ce n’est pas le premier changement que connaît le Luxemburger Wort, ni en termes de contenu, ni même sur le plan esthétique. Malgré tout, la police du logo (Fraktur, ndlr) reste inchangée depuis la première édition du Wort en 1848. Elle fait partie de l’histoire du journal, l’un des plus anciens d’Europe.

« Fabriquer et concevoir un journal signifie quelque chose de différent que de suivre toutes les tendances. »

Eberhard Wolf, Art Director du Luxemburger Wort

Le nouveau Luxemburger Wort se veut plus élégant, plus ordonné, plus agréable à lire avec une meilleure hiérarchisation de l’information. Les sections économique et financière ont par exemple été fusionnées avec les cours boursiers pour ne former qu’une seule unité. D’autres rubriques ont été remplacées ou complétées par de nouvelles. Exits les fioritures graphiques, un système uniforme a été développé pour identifier le contenu éditorial.

La typographie, le format et les couleurs utilisées pour identifier les départements, ainsi que la structure régionale de la section locale, sont restés les mêmes car ils ont fait leurs preuves au fil des ans.

« Sans réduire la quantité d’informations, la nouvelle maquette s’est aérée et laisse désormais plus d’espace pour le confort de lecture. »

Roland Arens, rédacteur en chef.

Ainsi, les responsables du Wort ont souhaité faire évoluer le quotidien en évitant le piège des tendances et des modes éphémères. L’objectif étant de conserver son visage journalistique intact, tout en attachant une grande importance aux échanges animés avec ses lecteurs.

Le Luxemburger Wort en chiffres:

• 258.500 lecteurs résidents 15+
• 173.500 lecteurs luxembourgeois 15+
• 93% de parts de marché de la presse quotidienne payante au Luxembourg

Photos: Pierre Matgé

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>