Nouvelle campagne du Ministère de l’Égalité des chances contre la violence domestique signée Comed (1)

Publié le 05/12/2011 – Source : Ministère de l’Égalité des chances

A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes qui a eu lieu le 25 novembre, le Ministère de l’Égalité des chances a fait appel à l’agence Comed pour concevoir une nouvelle campagne d’information et de sensibilisation, lancée depuis le 21 novembre dernier.

Intitulée « La violence domestique fait du mal à toute la famille« , la campagne entend attirer l’attention du public sur les conséquences de ces violences sur les victimes et sur leurs auteurs, mais également sur leur entourage, et notamment sur les plus jeunes.

Dans un premier temps, affiches abribus et cartes boomerang diffusent le message de la campagne qui par la suite, sera relayé sur le site violence.lu, en ligne depuis 2010 et remodelé pour l’occasion par l’agence.

Annonceur : Ministère de l’Égalité des chances
Campagne : Sensibilisation contre la violence domestique
Agence : Comed
Publication : novembre 2011

Équipe créa
n.c.

Équipe stratégique
n.c.

  1. Vous n’aimez pas? Perso je trouve ça pas mal. Mais peut-être que je suis mal réveillé..

  2. Direction artistique timorée mais réussie …
    Manque de courage de la part du ministère ? Avec ce concept on aurait pu aller beaucoup plus loin et montrer de manière plus frontale les dégâts des violences sur autrui.

  3. Ce genre de campagne est généralement plus trash…et c’est tant mieux car on la retient…un peu le but non, pour sensibiliser les voisins durs de la feuille?
    Comme « leaf », j’imagine que le ministère n’a pas voulu choquer le pélerin qui fait son shopping de Noël….dommage, l’occasion était belle…les dernières campagnes françaises sur le sujet étaient méga violentes, très visuelles…celle-ci, disons le gentiment, pourrait servir la déprime de la ménagère dont le dildo n’a plus de piles…une pub pour Duracell…mdr…enfin, moi ça me fait rire….

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *