Deng Zukunft op der Gemeng: la campagne qui veut dépoussiérer l’image de l’employé communal

Lors de la Foire des Étudiants qui a eu lieu cette année et pour la seconde fois sous forme digitale, le Ministère de l’Intérieur a voulu marquer le coup en invitant les futurs diplômés à réfléchir à une carrière dans la centaine de communes que compte le Luxembourg, à travers une grande campagne de recrutement diffusée à l’échelle nationale.

Confiée à l’agence standart et intitulée « Deng Zukunft op der Gemeng. Villfälteg. Lokal. Modern. » (en français: Ton avenir à la commune. Diversifié. Local. Moderne.), cette campagne de recrutement vise entre autres à inciter plus de jeunes à passer l’examen communal et à les attirer vers des postes dans l’administration en misant sur la diversité des profils recherchés, mais aussi sur une nouvelle vision des communes, auxquelles beaucoup associent, à tort, une image aux antipodes du dynamisme.

«Le secteur communal est à la recherche de personnel motivé et se trouve malheureusement souvent confronté, à tort, à des nombreux clichés et préjugés, or la réalité est toute autre: beaucoup d’administrations communales sont innovantes, créatives et ne cessent de se démener pour offrir les meilleurs services possibles aux habitants de leurs communes», explique Taina Bofferding, ministre de l’Intérieur. De l’architecte à l’éducatrice en passant par le chauffeur de bus, il y a une grande variété de postes recherchés, une possibilité de faire carrière, mais aussi la chance de participer à l’évolution et à la modernisation de la commune et donc, de l’ensemble du pays.

D’où l’importance de jouer la carte de la transparence. En collaboration avec le ministère, mais aussi le Syndicat Intercommunal des Villes et Communes Luxembourgeoises (SYVICOL), la FGFC et l’OGBL, l’agence a donc sélectionné plusieurs têtes d’affiches, des employés communaux, hommes et femmes de tout âge, venant de services divers et de communes différentes, qui ont été mis en scène dans cette campagne transmédia.

Le but principal de la campagne est de revaloriser les emplois communaux aux yeux des jeunes, de chambouler les stéréotypes et de leur montrer qu’il existe une alternative au secteur privé.

Steve Kugener, co-fondateur de standart.

C’est pourquoi la DA en charge du projet, Tamara Schiebahn, a voulu développer une campagne attractive, facilement reconnaissable et adaptable à de nombreux supports, mais surtout moderne, à laquelle les jeunes puissent s’identifier.

Et pour atteindre ce but, l’agence a voulu mettre l’accent sur un message authentique en partant personnellement à la rencontre des personnes choisies pour inspirer les futures générations d’employés communaux. «Les entendre parler de leur job était une évidence. Finalement, ils sont leur meilleure pub, notre rôle n’a été que de faire l’intermédiaire, de transmettre leur enthousiasme.» ajoute Marc Lazzarini, co-fondateur de l’agence.

La campagne qui a été lancée en octobre se poursuivra au fil des ans et sera déclinée entre autres sur des supports print (annonces, affiches, brochures) et digitaux (réseaux sociaux, banners, vidéos).

Évaluez cette campagne:

Note des lecteurs13 Notes
49

Annonceur: Ministère de l’Intérieur
Campagne: Deng Zukunft op der Gemeng. Villfälteg. Lokal. Modern.
Agence: standart creative studio
Conception: Steve Kugener, Marc Lazzarini
Création graphique: Tamara Schiebahn