Luxembourg Ad’Report 2018: Tout savoir sur les investissements publicitaires en 2018

Publié le 29/03/2019

La fédération des régies médias Espace Pub et la société Nielsen viennent de dévoiler les résultats de l’étude Luxembourg Ad’Report 2018 sur les investissements publicitaires sur l’année 2018 dans les médias luxembourgeois.

Bien que basés sur des données brutes, les montants indiqués reflètent les tendances du marché et les choix des annonceurs en termes de media planning. Ils permettent d’en suivre l’évolution.

D’un point de vue résultats, les investissements publicitaires bruts au Grand-Duché de Luxembourg se sont élevés en 2018 à 159,6 millions euros, ce qui constitue, une progression de 2,62% ou 4,1 millions euros par rapport à 2017 (155,5 millions).

Ces chiffres prennent en considération tous les investissements publicitaires au Luxembourg – commerciaux et non commerciaux – et couvrent les types de médias suivants : quotidiens, hebdomadaires, périodiques, radios, TV, Internet, affichage, cinémas et folders.

Même s’il s’agit d’une évolution naturelle (apparition de nouveaux supports sur le marché) et non méthodologique, il est intéressant de noter que 3 des 4,1 millions d’augmentations (72%) sont liés à l’intégration de Tramedia (Affichage) et Imail News (Hebdomadaire) dans l’étude.

En réduisant le périmètre aux communications dites commerciales (c’est-à-dire en ne tenant pas compte des offres d’emplois, des communications publiques, financières et juridiques, ainsi que des autres petites annonces et faire-part divers), le total des annonces commerciales (résultats bruts) se chiffre pour 2018 à 142,4 millions euros contre 137,2 millions euros en 2017 ce qui constitue une progression de 3,79%.

Publicité commerciale: 10 choses à retenir du Luxembourg Ad’Report 2018

142.441 millions euros bruts de publicités commerciales dans les médias luxembourgeois en 2018, soit une évolution de +3,79% ou +5,2 millions par rapport à 2017.

3 millions d’augmentation sont liés à l’intégration de Tramedia (Affichage) et Imail News (Hebdomadaire) dans l’étude.

• La Presse Quotidienne concentre 34,73% des investissements pub, soit environ 49,5 millions d’euros bruts, stable par rapport à 2017.

PQ, Radio et Internet forment le podium des médias dans lesquels les annonceurs investissent le plus. Mais contrairement à la PQ, les médias Radio et Internet affichent une progression respective de 11,76% et 8,13% des investissements par rapport à 2017.

• Les belles progression des médias « Hebdomadaires » et « Affichage » sont à pondérer par le fait que Tramedia et Imail News sont entrés dans l’étude cette année.

4e du classement par média avec 12,5 millions d’euros bruts investis, la TV affiche la plus grosse perte: -11% par rapport à 2017. Elle sort du trio de tête, en laissant sa place à Internet.

Le secteur Culture, Tourisme, Loisirs, Sports conserve sa première place dans la catégorie des plus gros investisseurs pub du pays. Il concentre 20,14% des investissements publicitaires, soit 28,7 millions d’euros. Un chiffre en progression de plus de 10% par rapport à 2017.

860.000 euros de moins investis par le secteur des Télécommunications, soit -11,75% par rapport à 2017.

• Cactus et POST restent les plus gros annonceurs du pays.

• Möbel Martin entre dans le top 3 des plus gros annonceurs cette année. L’enseigne échange sa 6ème place de 2017 avec Kichechef, qui était 3ème cette même année.

Découvrez le TOP 20 des plus gros annonceurs en 2018

Télécharger l’étude Luxembourg Ad’Report 2018 (.pdf)

Un commentaire

  1. Delli
    Le 29/03/2019 à 12:24 | Permalien

    A quand l’intégration des investissements réalisés dans les réseaux sociaux ?

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>