6 mois pour gagner: Handicap International Luxembourg investit la rue pour stopper les bombardements contre les civils

Publié le 09/10/2019

Ce samedi 5 octobre, l’équipe et les bénévoles de Handicap International Luxembourg ont investi la Place d’Armes pour organiser la 20e édition de leur emblématique Pyramide de chaussures. Les organisateurs se sont réjouis de la forte affluence d’un public réceptif et engagé.

Ce jour-là, le ciel gris de la capitale était assorti aux couleurs de la campagne «6 mois pour gagner», déclinée de la campagne française de l’ONG, contre les bombardements de civils.

« Nous avons créé les visuels et les décors de cette action en interne, en brainstormant avec les équipes Sensibilisation et Communication sur des éléments de base de la campagne de Handicap International France. » nous explique Christelle Brucker, Chargée de communication de l’ONG au Luxembourg.

Le public, nombreux et familial, se montre intéressé et sensible à la cause. Avec une fresque interactive, longue de 25 mètres, et des décors grandeur nature mettant en scène un salon bombardé et une chambre d’hôpital dévastée, Handicap International a mis les moyens pour confronter le public aux conséquences de l’utilisation d’armes explosives en zone urbaine.

Vers un engagement politique fort

Martin Lagneau, directeur de Handicap International Luxembourg, explique: «Après quatre ans de travail, on n’a jamais été aussi proche d’obtenir un engagement politique fort. 133 États, dont le Luxembourg, se sont réunis à Vienne cette semaine pour se mettre d’accord sur une déclaration commune contre l’utilisation d’armes explosives en zone peuplée.» Selon l’ONG, ce serait un signal fort de la communauté internationale adressé aux pays qui ne respectent pas le Droit humanitaire.

Plus de 2.300 e-mails envoyés

Sur un long tissu blanc se déroule le texte d’un e-mail rédigé par l’ONG à l’attention des députés, que les citoyens peuvent ensuite envoyer directement depuis un ordinateur via le site 6moispourgagner.lu. Le but: faire pression sur les représentants politiques luxembourgeois pour qu’ils appuient le processus diplomatique enclenché à Vienne.

«Nous avons enregistré 286 participations jusqu’ici pour 2.329 e-mails envoyés aux députés», précise Hélène Lo Presti, responsable Education au développement et Sensibilisation, à la fin de la journée, clôturée par un flashmob en soutien aux victimes.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>